W1: « Méthodes ostéopathiques en gériatrie, le meilleur de la pratique »

Salle Bellavista 3 & 4

Enseignant: Dr. Johannes Mayer M.D., D.O.M., DGOM Médecine générale /Médecine ostéopathique, diplôme ostéopathie gériatrique et ostéopathie pédiatrique. Professeur et directeur en médecine ostéopathique de la Haute Ecole de Mannheim (HGWR) (D).

Le Dr. Johannes Mayer est médecin et est installé comme spécialiste en médecine générale dans un cabinet de groupe. A côté de sa spécialisation, il s’intéresse depuis 30 ans à la chiropratique. La fréquence des récidives en chiropratique classique et en médecine manuelle l’a amené à chercher des procédures de diagnostic et de thérapies complémentaires. Ensemble avec des collègues il a suivi le premier cursus de base à la DGOM (Deutschen Gesellschaft für Osteopathische Medizin) nouvellement fondée, sous la direction d’un prestigieux enseignant d’ostéopathie américain. De là est né son grand enthousiasme pour la médecine ostéopathique qui l’a lui-même amené à devenir un enseignant en ostéopathie réputé. Dans son cabinet, le Dr Mayer travaille depuis 15 ans majoritairement en ostéopathie et s’est spécialisé en particulier en pédiatrie et en gériatrie. Depuis la fondation de la DGOM, le Dr Mayer s’est aussi dévoué sur le plan politique à la médecine ostéopathique. Ses efforts sont orientés pour l’établissement d’une ostéopathie de qualité, sur la base de standards internationaux, comme formation postgrade pour les médecins ainsi que pour un cursus de niveau bachelor pour les nouveaux praticiens. Son engagement l’a amené dans différentes fonctions. Ainsi il a été vice-président de la DGOM, président du « European Register of Osteopathic Physicians » et président de la « Osteopathic International Alliance » (OIA), la plus grande organisation du monde pour ostéopathes.

Atelier : « Méthodes ostéopathiques en gériatrie, le meilleur de la pratique ».

Trois highlights ostéopathiques seront présentés lors de cet atelier. Premièrement une méthode globale MET pour toute la colonne cervicale, qui est surtout bien applicable pour les lourds changements dégénératifs.  Deuxièmement une méthode combinée pour la colonne lombaire, dans laquelle différents éléments sont utilisés, comme les points Trigger, les points Tender, les compressions, le MET et le MFR, le tout dans un arrangement combiné. Et enfin nous apprendrons encore la méthode „fluid8“ développée par l’enseignant, lors de laquelle nous travaillons avec la phase liquidienne des tissus. Ainsi il est possible de normaliser par la phase liquidienne un tissu endurci, des lésions fonctionnelles ou encore des lésions intraosseuses. Ceci est souvent une bonne préparation pour d’autres techniques ostéopathiques. Toutes ces 3 méthodes seront présentées dans différentes régions du corps, la colonne cervicale, la colonne lombaire, la colonne dorsale et au niveau intraosseux.